La substitution d’Edouard van Praet

Edouard van Praet a publié son nouveau single, « Remplaçable », ce 2 mai 2024, une chanson délicate et rêveuse à la basse hypnotique, aux synthés mignons et aux guitares discrètes. Entre pop et punk doux, les paroles en français à la reverb’ profonde évoquent…

logo_musiczine

Lorsque Komodor rencontre Moundrag…

Komodrag & The Mounodor est le fruit de la rencontre entre les formations bretonnes, Komodor et Moundrag. Le premier contact s’est produit lors d’un set de Komodor. Les deux membres de Moundrag décident de rejoindre le groupe sur scène, à la fin de leur live,…

Langues

Trouver des articles

Suivez-nous !

Facebook Instagram Myspace Myspace

Fil de navigation

concours_200

Se connecter

Nos partenaires

Nos partenaires

Dernier concert - festival

Jane's Addiction - 04/06/...
The Sisters Of Mercy - 09...

Small Vessel Spécial

Écrit par Béber
&

Alias SJ Esau, Sam Wisternoff est originaire de Bristol. A l’âge de 10 ans, il militait déjà comme MC sur la scène hip hop locale ; et deux ans plus tard décroche l’accessit du championnat DMC. Il cherche ensuite sa voie à travers divers projets expérimentaux et apporte épisodiquement sa collaboration à d’autres formations, comme par exemple les Pixies ou encore Sonic Youth ; avant d’embrasser une carrière en solitaire. Il commet l’un ou l’autre Ep et un elpee de remixes, puis signe chez le label américain Anticon en 2007, écurie hébergeant –entre autres– 13 & God, Alias, Odd Nosdam, Sole, Themselves, et Why. « Wrong Faced Cat Feed Collapse », son tout premier opus, paraît la même année et marque une nouvelle orientation dans son style musical. Et l’année suivante, il embraie par « Small Vessel », plaque qui vient seulement de nous parvenir (NDR : elle a dû traverser l’Atlantique à la nage).

Première constatation, ce disque regorge d’idées. Que SJ puise aussi bien dans le folk, la pop, le néo-folk et parfois le rock. Se servant d’une multitude d’instruments comme les cuivres, les guitares, les drums, les percus et le violoncelle. Du violon aussi. Que se réserve la seule invitée sur le disque, Charlotte Nichols (NDR : elle a également participé aux sessions d’enregistrement du dernier elpee de Portishead). Elle apporte également son concours aux vocaux, de son timbre tendre, sur l’excellent « Under Certain ». SJ se charge évidemment des bidouillages électroniques et des collages, dans un style rappelant parfois Tunng. Et puis pose sa voix, d’une manière détraquée, dans l’esprit d’un Why ? Une constante : la préservation du sens mélodique. D’ailleurs certaines chansons se révèlent particulièrement élégantes. A l’instar des mélancoliques « Bastard Eyes » et « Bubble Head ». Et sans jamais pour autant être pris en défaut de manque d’enthousiasme. Des titres comme « Frustrating » ou encore « I threw a wobbly » en sont les plus belles illustrations. Une excellente surprise que l’on espère voir bientôt en concert, près de chez nous…

Informations supplémentaires

  • Band Name: SJ Esau
  • Genre: Pop/Rock
  • Label Prod: Anticon / Konkurrent
  • Date: 2009-02-13
  • Rating: 4
Lu 894 fois
Plus dans cette catégorie : « All the plans Rockwell »