Steve Wynn fait ce qu’il faut…

Le dernier elpee de Steve Wynn, "Northern aggression" remontait à 2010. Son prochain, "Make It Right", paraîtra ce 30 août 2024 et coïncidera avec son nouveau livre de souvenirs ‘I Wouldn't Say It If It Wasn't True’ (Jawbone Press). Lors des sessions, il a…

logo_musiczine

Brazen tient la distance…

Après près de dix-huit ans de silence trompeur, Brazen (Genève), revient avec « Distance », une épopée indie-rock ambitieuse où s’entrelacent modulations mélancoliques et harmonies vocales sur un tapis instrumental planant. Les huit titres qui composent…

Langues

Trouver des articles

Suivez-nous !

Facebook Instagram Myspace Myspace

Fil de navigation

concours_200

Se connecter

Nos partenaires

Nos partenaires

Dernier concert - festival

The Sisters Of Mercy - 09...
Acid Mothers Temple - Mag...

Une petite souris dans le Corridor…

Écrit par - Trad et adaptation Vincent Devos -

Corridor sortira son nouvel elpee, « Mimi », le 26 avril 2024. Réunissant 8 plages, il recèlera des pièces maîtresses telles que "Jump Cut", "Mon Argent" et "Mourir Demain". Il a été masterisé par Heba Kadry Mastering, à Brooklyn. Toutes les chansons de « Mimi » ont été composées par Corridor. Quant aux paroles, elles sont signées par le guitariste/chanteur Jonathan Robert.

« Mimi » –fait amusant, il porte aussi le nom du chat de Jonathan– est un opus qui traite d’avancer dans l’âge et de découvrir de nouvelles parties de la vie. C’est également un LP débordant d'énergie et de vie. Le groupe montréalais livre un opus avec une pulsation rythmique bien définie qui rappelle l'époque classique du post-punk, où l'on fusionnait les textures de la dance et du rock.

C’est est évident sur "Mourir Demain", où sur des guitares lumineuses et sonnantes et des synthés ascendants, Robert parle de sa mortalité imminente : ‘J'ai écrit cette chanson alors que ma petite amie et moi cherchions à souscrire une assurance-vie’, dit-il en riant. ‘Notre petite fille grandissant, nous avons également envisagé de rédiger notre testament. Je me suis alors dit, oh merde, à partir de maintenant, je vais commencer à planifier ma mort… On vieillit, on a une famille et on commence à ralentir ; c'est comme ça que les choses sont censées se passer, non ?’

Pas pour la formation canadienne, dont le quatrième album est caractérisé par un son et un style plus large et expansif que tout ce qui l'a précédé.

La suite de "Junior", sorti en 2019, est un énorme pas en avant, car les membres eux-mêmes ont vécu des changements personnels ; en résulte un disque qui donne l'impression d'une nouvelle rupture quand on s'est déjà imposé comme visionnaire.

‘L'objectif était de travailler différemment, ce qui est le cas à chaque fois que nous bossons sur un nouvel album’, explique Robert. ‘Cette fois, nous avons pris notre temps. C'est ainsi qu'à l'été 2020, les musicos se sont retirés dans un chalet pour expérimenter ; ce qui a conduit à la création de "Mimi".

‘Pendant longtemps, nous nous sommes identifiés comme un groupe axé sur la guitare, et le but de cet album était de s'éloigner de cela’, déclare Berthiaume, tout en admettant que le band a rencontré ses propres défis en conséquence : ‘Nous avons dû réfléchir à la manière de créer de nouvelles chansons sans avoir l'occasion de jouer ensemble. C'était parfois compliqué. Nous nous sommes simplement attachés à faire un disque qui sonnait comme nous le voulions’, s'exclame Gougoux en évoquant les objectifs du groupe : ‘Il n'y avait pas de limites à ce qui était possible…’

Le clip consacré à “Mourir Demain” est disponible

 

 

Informations supplémentaires

  • Band Name: Corridor
  • Date: 2024-01-30
  • Rating: 7
Lu 399 fois