La lumière destructrice de Cassandra Jenkins…

A l’instar de l’univers, le monde de My Light, My Destroyer est en constante expansion. Le troisième elpee de Cassandra Jenkins, qui sort le 12 juillet chez Dead Oceans, promet d'atteindre les limites de la nouveauté, avec une palette sonore plus large que…

logo_musiczine

L’ostréiculture de Quivers…

La formation australienne Quivers sortira son troisième long playing, « Oyster cuts », ce 9 août 2024. Ses deux premier elpees ont été salués par les musicos de R.E.M. ! Faut dire que sa jangle pop rêveuse et délavée par le soleil est parfois susceptible de…

Langues

Trouver des articles

Suivez-nous !

Facebook Instagram Myspace Myspace

Fil de navigation

concours_200

Se connecter

Nos partenaires

Nos partenaires

Dernier concert - festival

billy_talent_ab_01
billy_talent_ab_04

Bloomed Spécial

Écrit par
&

Peu connu en Europe, Richard Buckner est pourtant l’une des influences déclarée du tout puissant Justin Vernon (Bon Iver)… Cet Américain traîne en effet sa guitare –souvent acoustique– depuis 1994, soit depuis la sortie de « Bloomed », un premier album aujourd’hui réédité et remasterisé. Véritable troubadour militant dans l’esprit des Townes Van Zandt ou autre Howe Gelb, Buckner permet aux fans qui l’avaient découvert via « Surrounded », dernier elpee qui l’avait légèrement poussé hors de son cocon de fans habituels, de replonger dans ses trésors de guerre autrefois enregistrés à San Francisco en compagnie de musiciens de talent : Butch Hancock à l’harmonica ainsi que Lloyd Maines aux classiques ‘pedal steel’ et banjo. Des artistes au service de pépites americana comme « Blue and Wonder » ou « Gauzy Dress in the Sun », pour la circonstance enrichis d’une dizaine de b-sides et autres versions live. En vous le procurant, vous ne regretterez pas votre éventuelle curiosité!

 

Informations supplémentaires

  • Band Name: Richard Buckner
  • Genre: Pop/Rock
  • Label Prod: Merge / Konkurrent
  • Date: 2014-03-18
  • Rating: 4
Lu 649 fois
Plus dans cette catégorie : « Lost in The Dream Dernier Appel »