Sages Comme Des Sauvages face à l’obsolescence programmée…

« Répare ou Pas », premier single issu du troisième album de Sages Comme Des Sauvages est un hymne en forme de question. On le répare ou pas ? Face à un monde plein de vices de fabrication et de malfaçons, le duo se demande si ça vaut encore la peine de…

RIVE sous tension…

Entre la nuit et le jour, RIVE propose "Tension", un 4ème extrait de son album…

logo_musiczine

Les décibels de Chatte Royal…

Le premier elpee de Chatte Royal, « Mick Torres Plays Too Fucking Loud », paraîtra ce 8 mars 2024. Fondé en 2020 par Diego Di Vito, Dennis Vercauteren et François Hannecart, et rejoint par Téo Crommen en 2021, il compte deux Eps à son actif, « Septembre », en…

Langues

Trouver des articles

Suivez-nous !

Facebook Instagram Myspace Myspace

Fil de navigation

concours_200

Se connecter

Nos partenaires

Nos partenaires

Dernier concert - festival

Vive La Fête - 11/04/2024
frank_carter_and_the_ratt...

Do to the beast Spécial

Écrit par
&

Du line up original, il ne demeure plus que le bassiste John Curley et le leader/chanteur, Greg Dulli. Un Dulli qui semble avoir retrouvé sa voix. Toujours aussi nicotinée, graveleuse, soul, malsaine et tellement bouleversante. Le band s’était séparé en 2001, après avoir publié 6 albums. Il s’est reconstitué dix ans plus tard, et « Do to the beast » constitue son premier elpee, depuis la reformation. Entre-temps, Dulli a tenté une aventure en compagnie de Mark Lanegan, au sein de The Gutter Twins, puis a monté un autre combo, Twilight Singers.

Mais venons-en au tout nouvel elpee. Pas nécessairement bien reçu par la critique. A cause de l’absence du guitariste Rick McCollum. Et puis parce que les arrangements réservés au long playing ont été particulièrement soignés. Ce qui libère moins de groove. Enfin, apparemment. Car finalement, au fil des écoutes, les compos vous pénètrent insidieusement et ne finissent par ne plus vous lâcher. Elles sont marécageuses, parfois même hymniques. Depuis le puissant et sordide « Parked outside » au mélodramatique et cuivré « These sticks », en passant par le syncopé, au refrain contagieux, « Matamoros », la ballade mélancolique et sanglante « It kills », déchirée par le falsetto de Van Hunt, le western spaghetti « Algiers (NDR : premier single, également), l’angoissant (‘hitchcockien ?’) « Lost in the woods », caractérisé par ses luxuriantes orchestrations de cordes et de cuivres, le plus enlevé « The lottery » et le destructeur « I am fire ». Quant aux thèmes développés dans les lyrics de Dulli, ils abordent naturellement la mort, la moralité, la spiritualité et la sexualité.

Pour enregistrer cet opus, outre Van Hunt, Afghan Whigs a notamment reçu le concours de Joseph Arthur, Mark McGuire ainsi que des membres de Queens of The Stone Age et Chavez. Bref, n’en déplaise aux détracteurs, cet album est tout bonnement excellent !

 

Informations supplémentaires

  • Band Name: The Afghan Whigs
  • Genre: Pop/Rock
  • Label Prod: Sub Pop / Konkurrent
  • Date: 2014-04-14
  • Rating: 4
Lu 515 fois