Yuksek revisite Laurent Voulzy…

Le musicien, compositeur, réalisateur et producteur de musique électronique Yuksek revisite « Cocktail chez mademoiselle », le titre de Laurent Voulzy paru en 1979 sur son album « Le cœur grenadine ». Il en propose une relecture retro futuriste, groovy et…

logo_musiczine

Les décibels de Chatte Royal…

Le premier elpee de Chatte Royal, « Mick Torres Plays Too Fucking Loud », paraîtra ce 8 mars 2024. Fondé en 2020 par Diego Di Vito, Dennis Vercauteren et François Hannecart, et rejoint par Téo Crommen en 2021, il compte deux Eps à son actif, « Septembre », en…

Langues

Trouver des articles

Suivez-nous !

Facebook Instagram Myspace Myspace

Fil de navigation

concours_200

Se connecter

Nos partenaires

Nos partenaires

Dernier concert - festival

mass_hysteria_ab_17
frank_carter_and_the_ratt...

15 Again Spécial

Écrit par
&

Ils incarnaient dans les nineties, en compagnie de Daft Punk et de Super Discount, les parangons de la fameuse ‘French Touch’. Aujourd’hui un ‘label de qualité’ français aussi célèbre que le camembert, mais qui comme lui sent très mauvais… A force d’être resté au frigo depuis le triomphe de la scène teutonne (électro/minimale). A vrai dire on croyait que Philippe Zdar et Hubert « Boombass » Blanc-Francard n’étaient même plus de ce monde, tant leur dernier disque, « Au Rêve », frôlait le ridicule. Chance : la paire a depuis lors retrouvé l’inspiration, en s’enfermant trois semaines dans une baraque à Ibiza, avec quelques bonnes idées et du matos portable. Le résultat de leurs trépidations jeunistes s’intitule « 15 Again », et c’est vrai que ça sonne bien, comme en 1999, bref comme à l’époque de « Feeling For You » et de « La Mouche ». En moins housy pouet pouet. L’album débute sur les chapeaux de roues, par un « Toop Toop » tubesque et bon enfant. Le genre d’extase FM qui donne la banane. M à la guitare et Zdar au chant, c’est parti pour quatre minutes de pop (corn) technicolor, à fond les ballons, qui sont remplis d’hélium. « Rock Number One » porte bien son nom, puis le r’n’b déboule dans la place sur la chanson-titre et l’énorme « Eye Water », featuring Pharrell Williams, « The one and only ». Après un interlude reggae-funk (« See Me Now », co-écrit par un des deux Daft Punk), l’ambiance monte encore d’un cran sur les ‘killer tracks’ acid « Jackrock » et « Cactus ». Un hommage au son de Detroit, à « Jack Your Body » et au TB 303 : sur le dancefloor les bras dépassent des têtes, qui dégoulinent de sueur. C’est presque l’heure de la descente (« La Notte », du Sébastien Tellier version balearic), mais on ne résiste pas à l’envie d’appuyer sur la touche ‘Repeat’. ‘Take all away from me / But leave me youth and extasy’, peut-on entendre sur « 15 Again »… En l’espace d’une heure Cassius vient de perdre dix ans : une belle cure de jouvence, alors profitons-en !

Informations supplémentaires

  • Band Name: Cassius
  • Genre: Electro/Hip-Hop
  • Label Prod: HBF / Justice / Virgin / EMI
  • Date: 2006-10-03
  • Rating: 0
Lu 645 fois
Plus dans cette catégorie : « The Greatest Etiquette »